Ahlam de Marc Trevidic

16487543_10154926533338798_7234363445247783970_oIl y a des nuits où le sommeil ne vient pas et à force de se retourner dans la solitude des draps d’un hôtel impersonnel on tend machinalement la main vers la pile de livres qui attendaient sagement leur tour…

Et puis quelques pages et quelques heures plus tard, les choses s’inversent et par la grâce d’un livre on en arrive à lutter contre le félon sommeil qui voudrait nous arracher à une merveille d’écriture…

Ahlam, premier roman du juge anti-terroriste Marc Trevidic, est de ces livres qu’on démarre et qu’on ne lâche plus jusqu’à la dernière page espérant naïvement que le destin littéraire épargnera des personnages à qui on s’attache indéfectiblement.

Le roman a pris le nom d’Ahlam, l’héroïne tunisienne mais il aurait tout autant pu prendre celui d’Issam, son frère par qui le malheur arrivera.

Et par ses errements et son ignorance se fissurera inéluctablement la parenthèse enchantée née de l’amitié entre Paul, peintre français mondialement connu et la famille de l’humble Farhat, paisible pêcheurs de la petite île de Kerkennah.

Comme dans une mise en abime, on assiste alors à l’effondrement de la société civile tunisienne dont la pacifique révolution de jasmin se verra confisquée par les opportunistes extrémismes religieux .

In fine se dresseront l’une contre l’autre les visions du monde d’enfants qui devenus adultes choisiront des routes diamétralement opposées…

l’art contre l’obscurantisme,
l’homme contre la femme,
le laïc contre l’intégriste,
la haine aveuglante contre l’amour impuissant,
le courage inconscient contre la veule lâcheté…

Marc Trevidic réussit le tour de force d’écrire un roman humain et passionnant tout en s’appuyant sur d’incontestables connaissances sur le processus de radicalisation islamiste.

Bien entendu je ne vous dévoilerai pas la fin mais je vous encourage sincèrement à vous plonger dans ce superbe roman qui réussit à n’être ni manichéen ni moralisateur.

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s