C’est lundi, que lisez vous ?

Deuxième semaine de la chronique « C’est Lundi, que lisez-vous » d’après le post sur Ma toute petite culture, issu de l’idée du Blog de Galleane, elle même inspirée par un blog made in US.

La semaine qui vient de se terminer n’a pas été très productive coté lecture malheureusement 😦

Ce que j’ai lu la semaine passée :

La garçonnière d’Hélène Gremillon

wp-1487922124556.jpgMoooon dieu que je n’ai pas aimé et Dieu sait qu’il m’avait été chaudement recommandé…

J’avais pourtant le souvenir de ma lecture enthousiaste du roman précédent « Le confident » donc je me suis plongée avec espoir dans ce nouveau roman d’Hélène Gremillon sur les conseils de ma libraire.

Bon vous me direz les gouts et les couleurs….

Mais vraiment ce qui m’agace le plus c’est que je me suis forcée comme rarement à le terminer ce satané bouquin et que j’ai perdu mon temps à lui trouver de l’intérêt quand tant d’autres livres m’attendaient.

Mais bon c’est ainsi, à la grande roulotte de la lecture, on ne peut être gagnante à tous les coups.

Ce que je suis en train de lire :

Carnaval de Ray Celestin

Vous voyez je suis définitivement joueuse puisque c’est là encore un livre conseillé par ma libraire. Mais bon avec un 51l0ey-kfdl-_sx303_bo1204203200_polar les probabilités de déception sont réduites et ce d’autant plus quand il n’est pas écrit par un écrivain français. Avec un polar pas de grande réflexion à la mode ecrivaillonne parisienne souffreuteuse « qui suis je ? ou vais je ? oberkampf ou bastille ? vegan ou bio ? Je dis souffrance …je dis errance…je dis spéciale dédicace à ma sœur 😉 » . Exactement le type d’écriture qui me laisse de glace ou plutôt qui fait bouillir mon sang d’algérienne devant ce nombrilisme si caractéristique. Bref un polar c’est la promesse d’une action, d’un suspense et comme j’ai l’habitude de le dire d’une histoire avec un début, un milieu et une fin 😉

J’en suis presque à la moitié et  je ne suis clairement pas déçue, l’atmosphère me rappelle un peu Vendetta de R. J. Ellory, un polar situé lui aussi à la Nouvelle Orléans mais à notre époque et dont le twist de fin m’avait laissé assez speechless (ce que la bavarde que je suis est rarement 😉 )

Le pitch :

Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.

Que vais je lire ensuite  :

51xw8twpl-_sx307_bo1204203200_La semaine dernière je m’étais promis que j’allais lire « La perle et la coquille » de Nadia Hashimi, mais je suis clairement d’humeur à polar ou plutot je suis d’humeur à ne pas etre décue par mes lectures. En parcourant le blog de Mademoiselle Maeve je suis tombée sur sa critique d’un livre qui m’a définitivement emballée et que je suis empressée ventre à terre d’aller acheter car je n’ai jamais assez de livres dans ma pile de bouquins en attente.

Je pense le commencer d’ici demain ou après demain des que j’aurai fini Carnaval.

Le pitch :

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. Jusqu’à ce matin d’octobre, où elle reçoit un appel du lycée qui lui demande de venir de toute urgence.
Elle ne reverra plus jamais Amelia : celle-ci a sauté du toit de l’établissement.
Rongée par le chagrin, Kate plonge dans le désespoir et l’incompréhension. Pourquoi une adolescente en apparence si épanouie s’est-elle donnée la mort ? Mais un jour, Kate reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, elle s’immisce dans la vie privée de sa fille et découvre, à travers les réseaux sociaux, les mails et les SMS d’Amelia, une réalité terrible, un véritable monde parallèle qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

 

Et vous que lisez vous cette semaine ?

(allez soyez pas timide, dites le moi, ca me donnera sans doute de nouvelles envies/idées de lecture)

Publicités

18 commentaires

  1. Le confident était dans ma wish à un moment, mais bon, je ne sais même plus de quoi ça parle… Amelia est dans ma PAL, j’ai entendu de tout sur ce livre, du bon et du moins bon, j’ai hâte de lire ton avis. Bonne semaine !

    J'aime

  2. Ce que j’ai lu la semaine passée : La fille du train de Paula Hawkins… obsédant et jubilatoire !
    Ce que je lis cette semaine : Le nouveau nom (le fameux T2 de l’amie prodigieuse) d’Elena Ferrante… reprendre contact avec les protagonistes (nombreux) et retrouver le fil de l’histoire, il risque de me prendre plus d’une semaine celui-là ! A suivre…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s